FSGT29

Comité Départemental du Finistère de la Fédération Sportive et Gymnique du Travail.

La Fédération Sportive et Gymnique du Travail est née le 24 décembre 1934. Son origine remonte au début du siècle avec les prémices du sport ouvrier. Actuellement 4700 associations (petites, grandes, de quartiers, d’entreprises, de villages, de copains….). 270 000 pratiquants. La FSGT est présente dans 70 départements et coopère avec 35 autres fédérations dans le monde.

La FSGT, reconnue d’utilité publique, est agréée par le Ministère de la Jeunesse des Sports et de la Vie Associative (MJSVA). Elle est membre du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) en tant que fédération affinitaire et multisports. Elle est affiliée (et membre du Comité Exécutif) à la Confédération Sportive Internationale du Travail (CSIT)

 Une fédération d’éducation populaire, … qui s’appuie sur un bénévolat militant, pour développer un sport associatif tout au long de la vie, accessible à toute la population, notamment aux milieux les plus populaires et en difficultés sociales.

La FSGT est membre du Conseil National des Associations de Jeunesse et d’Éducation Populaire (CNAJEP)

Au sein du mouvement sportif, on peut pratiquer à la FSGT par hasard. Mais faire le choix de la FSGT, c’est faire le choix :

  • de compétitions éducatives (où l’on cherche vraiment à progresser ensemble)
  • de formations sur le tas (où l’on part de son expérience sur le terrain pour se former)
  • d’innovations (qui visent à adapter le sport aux pratiquants)
  • de solidarités (sans oublier personne).

Mais pourquoi « Gymnique » ?

Tout simplement parce qu’avant l’avènement des sports modernes et la « rénovation » des Jeux Olympiques (fin du 19ème) et jusqu’au début du 20ème, les activités physiques se pratiquaient essentiellement dans des « sociétés gymniques » dont la FSGT est en partie héritière. La « gymnastique » était alors la forme d’activité de base de la culture physique.

Mais pourquoi « Travail » ?

Parce que la FSGT, née dans le monde du travail, s’est attachée à rendre les activités physiques et sportives accessibles à ceux qui en étaient exclus à l’époque, essentiellement les ouvriers. C’est le travail en tant que valeur, en tant qu’activité permettant aux êtres humains de s’émanciper de leurs conditions sociales d’existence.

   « Du sport ouvrier et citoyen … au sport de demain … »

Être responsable de sa pratique … S’entraider et s’émanciper … Innover … Se former sur le tas … Solidarité, paix … Services publics …

L’éducation sportive, l’éducation populaire, tout au long de la vie … un bien qui nous est commun …

Sport au féminin, sport de l’enfant, sport au pied des tours, sport sur le lieu de travail, sport en pleine nature …

De la rencontre humaine … à la rencontre sportive

Désir d’éducation, Envie d’émancipation

La FSGT, une fédération sportive engagée !

Nos valeurs

Une culture spécifique

Omnisports : C’est le sport au service de l’accomplissement du bien être de l’homme. C’est le refus des cloisonnements et des juxtapositions se limitant à une approche technique du sport.

L’engagement et la solidarité en actes contre les inégalités sociales. Le refus de la domination des plus forts sur les plus faibles.

Que se soit dans le sport ou dans la société, rechercher les possibilités pour s’auto-développer ensemble, d’où le rejet des formes hiérarchisées de fonctionnement et d’exercice des pouvoirs.

La perspective d’universalité Participer à la construction d’un monde plus humain, plus citoyen, plus solidaire.
Mon adversaire est l’ami qui me fait progresser.

%d blogueurs aiment cette page :